Photographe professionnel à Paris – Cyril Bruneau photographe

Eclairage photo : La lumière HMI épisode 1

10 mai 2011     |     0 commentaire

studio photo

Voici une nouvelle rubrique pour le blog qui va décrire plusieurs types d’éclairages. J’ai remarqué que beaucoup de photographes professionnels se contentent de tourner autour de même type de lumière et restent souvent dans les mêmes schémas. J’ai décidé de m’intéresser à la lumière HMI. La lumière HMI est une lumière continue (contrairement au flash) et équilibrée à la température de couleur de 5000°K, celle de la lumière du jour (comme les flashs) et contrairement aux projecteurs « classiques » qui sont une température de lumière artificielle plus chaude. Elle permet de faire de la photo mais elle très utilisée en film et vidéo. Elle a un très beau rendu. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter l’article sur le HMI sur Wikipédia.

Je me suis donc rendu au Studio Mac Mahon qui est l’un des studios de location les mieux fourni avec cette lumière dans Paris. J’ai demandé au patron, Patrick Guis de me montrer les différents usages de cette lumière. Inutile de vous dire que cet enseignement fut passionnant et je vais vous en faire part sur ce blog. Tout d’abord un éclairage simple , un projecteur HMI 4k, en direct avec un spie pour diffuser un peu la lumière, c’est juste pour observer la lumière de base de la photo. Après la logique voudrait que l’on rajoute des contres, qu’on travaille le fond, et que l’on rajoute d’autres sources mais si on fait tout d’un seul coup on aura du mal à observer l’effet d’une telle lumière.

Ce qui frappe tout de suite avec l’HMI, c’est le rendu. Vous voyez immédiatement des micro contrastes sur la peau du modèle, un relief, les textures sont dessinées. Cela se voit surtout sur les cheveux, la peau, le tissus. L’avantage de la lumière continu, c’est de vraiment voir la lumière telle qu’elle est. En flash de studio la lampe témoin n’est pas toujours très fidèle au rendu final. Lorsque vous prenez des photos, votre modèle n’est pas surpris par les flashs. Ensuite la lumière HMI se travaille et les rendus sont multiples. Dans ce cas un HMI 4k en direct avec un spie et face au modèle. Je veux juste mettre une seule source pour bien comprendre son effet. Je parlerai plus tard de la manière de construire un éclairage avec plusieurs sources.

maud thibault

Dans cet exemple on voit tout de suite le contraste et le relief malgré la douceur alors que la lumière est de face. Les ombres existent sans être trop fortes ou trop marquées.

Les inconvénients de la lumière HMI c’est le coût. Les photographes pro vont rarement s’équiper avec de l’HMI. C’est une lumière qui se loue et souvent cela en vaut la peine. Prochainement je parlerai d’autres sources HMI.

Merci à la comédienne Maud Thibault pour avoir posé pour la séance et grand merci au Studio photo Mac Mahon pour tous ces conseils et pour avoir permis ce test et merci à Witty Pictures pour son aide technique.

Partager ce billet

Rejoignez la discussion Pas de commentaire

  • Fred

    10 mai 2011 à 13 h 59 min

    Bonjour
    A la vue de cette photo, je suis surpris par votre enthousiasme. Les zones surexposées sont bien trop visibles (front, nez, etc …). Mettre en place un matériel si important pour un résultat si pauvre digne d’un photomaton me laisse perplexe. Vraiment, ce n’est pas pas ce type de lumière qui ouvrira les portes de la créativité.
    Pardonnez moi si je suis direct mais je suis lassé de voir trop de photographes utiliser du matériel très cher et obtenir de pauvres résultats. J’en conclue malheureusement que souvent la valeur du matériel limite l’objectivité de la critique.
    Cordialement.

  • Cyril Bruneau

    10 mai 2011 à 14 h 23 min

    Je ne sais pas ce que tu as comme écran mais ces zones ne sont pas surex et sont loin de l’être. Peut être je n’ai pas été très clair dans l’article mais là on est sur une base et pas sur une photo finale.
    Après la logique veut que l’on rajoute des sources, des contres, des lumières pour augmenter un peu le regard et d’autres lumières pour travailler le fond. Mais si on met tout cela d’un coup c’est difficile de comprendre le rendu d’une lumière. Le but n’est pas d’en mettre plein la vue avec un éclairage pour frimer le but c’est d’observer un rendu. Tu ferais la même photo avec un flash en direct, tu aurais une peau un peu plus brillante, des ombres plus fortes et beaucoup moins dégradées.

  • izaac

    10 mai 2011 à 14 h 36 min

    C’est vrai que lorsqu’on regarde le résultat, c’est vraiment très décevant :) Elle n’est pas du tout mise en valeur, cette modèle mais vraiment pas. Le rendu de la peau n’est vraiment pas flatteur. On dirait que son front est taché. La couleur de la peau du visage n’est pas du tout naturelle.

    Décevant compte tenu de la taille de l’installation :)

  • Chris CB

    10 mai 2011 à 15 h 41 min

    La lumière HMI c’est bien… mais j’avoue que si je l’ai utilisé en cinéma, je n’aurais jamais pensé la mettre dans un studio photo. C’est encombrant, cher et pas facile à travailler sans assistant. Autant dire que pour un petit photographe comme moi, ça n’a pas trop d’intérêt.

    Par contre, je n’irais pas dans le sens des autres : il n’y a pas de surex visible sur l’écrant de mon MacBookPro (et donc pas un écran top quand même) et c’est un peu normal que le rendu de la peau ne soit pas parfait, le modèle n’a pas l’air maquillée et avec des flashes, ça serait encore plus vu à mon avis. Les contrastes étant souvent plus fort, forcement, les défauts de peau sont plus visibles.

    La source du HMI est assez large, si en plus tu ajoutes un spie devant, tu te retrouves avec une source très très diffuse. Est-ce qu’un flash avec un spie de la même taille un peu éloigné de la source n’aurait pas donné le même résultat, ça reste à vérifier.

    Un autre avantage du HMI, c’est qu’on est proche de la lumière naturel (4K pour 5.5K pour la lumière blanche), avec un spectre assez large et une qualité de lumière indéniable. En tout cas, c’est une source souvent utilisé pour le cinéma, alors pourquoi pas pour la photo.

  • TOSONI

    10 mai 2011 à 16 h 48 min

    Quand on voie la logistique pour une source sur la photo backstage ! on hésite à mettre en place une seconde voir troisième source !

    J’ai le même résultat avec mon flash derrière un diffuseur aussi grand, voir même avec un parapluie.

    Et pour avoir utiliser du HDMI, on a très vite chaud ! ça consomme beaucoup et c’est très difficile à mettre en place seul. Je ne parle pas de la polyvalence studio / extérieur qui est impossible également.

    Personnellement je ne recommande pas pour la photo.

  • TOSONI

    10 mai 2011 à 16 h 49 min

    Par contre si le studio n’est pas chauffé… c’est à recommander ;)

  • Cyril Bruneau

    10 mai 2011 à 18 h 13 min

    Je suis surpris car je ne vois pas la même chose que vous. Je vous ai mis une image brut « a peine traitée » sans retouche avec un maquillage léger. Je pensais que des photographes professionnels arriveraient à faire la part des choses contrairement à un amateur.
    Chris tu as raison de dire que ce n’est pas une lumière très maniable et elle ne se trimbale pas n’importe où et qu’elle ne convient pas pour tout. Il n’y a pas de lumière idéale qui marche dans tous les cas de figures. Il y a des rendus différents et on les choisit pour s’adapter à notre sujet et à l’image qu’on a dans la tête.
    Quand je lis qu’on obtient la même chose avec parapluie et un flash je me dis qu’on analyse pas la lumière de la même façon.
    Mais peut être que j’ai mal présenté mon article et que je n’arrive pas à montrer ce que je voudrais partager.

  • PhotoGeek

    10 mai 2011 à 18 h 26 min

    Bonjour Cyril,

    Voici une nouvelle rubrique très intéressante. Et je vais de ce pas la signaler à la communauté des PhotoGeeks.

    Une petite remarque cependant. Il aurait été intéressant pour les moins initiés de définir ce qu’est une lumière HMI et ses caractéristiques par rapport à d’autres types d’éclairage.

  • Cyril Bruneau

    10 mai 2011 à 18 h 28 min

    Très bonne remarque, je le rajoute tout de suite dans l’article

  • Gael

    10 mai 2011 à 22 h 03 min

    Moi ce que j’aimerais savoir même si je ne suis pas de Paris, c’est les tarifs ?

  • Cyril Bruneau

    10 mai 2011 à 22 h 13 min

    A la location ou à l’achat ?
    A la location un HMI 4k c’est entre 300 et 400€HT/jour
    à l’achat c’est environ 9500€HT

  • Gael

    10 mai 2011 à 23 h 41 min

    Non du studio

  • Cyril Bruneau

    11 mai 2011 à 7 h 31 min

    Le Studio ça dépend de quel plateau tu prends, combien de temps, avec quelles lumières à l’intérieur le plus simple c’est que tu les appelles tu trouveras leur numéro sur leur site.

  • Gilles

    11 mai 2011 à 8 h 42 min

    Merci Cyril pour cet article fort intéressant, notamment pour des photographes comme moi qui n’ont aucune connaissance du studio et de la lumière artificielle. Des articles démystifiant ce domaine particulier seraient les bienvenus !

    Coup de chapeau au passage à Maud, qui, sans artifice aucun, s’avère un bien joli modèle. Même si ce portait n’a pas été retravaillé (et c’est tant mieux), je le trouve très agréable, naturel, frais et léger. L’éclairage est vraiment intéressant.

    Cdlt,

    Gilles.

  • Cyril

    11 mai 2011 à 10 h 11 min

    Merci Gilles
    Je vais refaire des articles sur la lumière en Studio, j’espère que ça démystifiera un peu. Mais tu sais la lumière ça s’apprend et ça prend du temps. Il faut beaucoup d’années et de travail avant de commencer à la maitriser. Lorsque tu vois ceux qui sont les as des lumière surtout dans le ciné ils n’ont pas appris la lumière grâce a qq articles sur le web. Si les articles peuvent inciter des photographes a essayer d’autres lumières…

  • Christophe

    11 mai 2011 à 10 h 20 min

    Début d’article intéressant ! C’est vrai que la plupart des photographes bossent en flash.

    De mon côté, et à mon très humble niveau, je réalise toutes mes séances studio en lumière continue (pas du HMI mais du tungstène) avec une boite à lumière devant, et un réflecteur. C’est tout.
    Coût total : torche 1000w ventilé, environ 100 euros sur ebay….

    Cela est insuffisant pour des besoins professionnels mais pour de l’amateur, j’y trouve mon bonheur. Cela fait aussi un moment que je pense au HMI pour pouvoir mixer avec la lumière du jour, n’osant pas mettre de filtre devant ma torche actuelle à cause de la chaleur.

    Il y a aussi la lumière continue avec des tubes fluorescent qui me semble sympa : étalonné lumière du jour et ne chauffe pas…. un peu cher mais à creuser…

  • Gilles

    11 mai 2011 à 10 h 20 min

    Oui, c’est cool de lire des articles sur la lumière.

    Tu vois, il y a un truc qui me navre de plus en plus dans le domaine de la photo, c’est l’omniprésence du post-traitement et des effets logiciels (souvent utilisés pour contourner la platitude d’une image), tu trouves des tonnes d’articles là dessus, et pas grand chose sur ce qui reste le composant essentiel de l’image : la lumière, et comment l’utiliser.

  • Cyril

    11 mai 2011 à 10 h 57 min

    Je suis d’accord avec toi, ce qu’on trouve sur la lumière c’est des site comme strobist qui te propose une lumière a faire très vite et qui te donne l’impression que c’est facile. En tant que photographe c’est important de s’interroger sur la lumière c’est quand meme la base.

  • FORTUNA

    31 mai 2011 à 8 h 03 min

    Très bonnes initiative. La lumière continue, dont je suis un adepte exclusif, n’ est en effet jamais traité sur les sites photo.
    L’ arrivée des LED, eux-mêmes en 5600° K, résouds pas mal de contraintes liées au HMI et citées plus haut. La lumière continue, c’ est le futur de la photo !

  • Cyril

    31 mai 2011 à 8 h 11 min

    Je connais mal le LED mais tu ne trouves pas que le LED a du mal à rendre certaine couleur et que le modelé de cette lumière est très peu contraste?

  • jaffar

    14 novembre 2011 à 15 h 33 min

    Apres avoir lu tout c’est com de deception face au resultat et au prix ainci que a la mis en euvre que les progecteurs HMI peuvent prendre.
    je voudrait notifier que dans les expo et defiller privet de certainne gand marque le HMI est de plus en plus demande

Laisser un commentaire

X
X